Orla - Ce qui s'anime à la bordure des corps

Ce projet trans-figure la place généralement assignée aux femmes dans les récits et interprétations d’événements réels ou fictifs. Il interroge la figure de la nymphe dans son ambivalence, sa fluidité « tourmentée », sa capacité de retourner le féminin sur le masculin par une sorte de mise en crise des « genres ». 

Orla propose un renversement.

Mais ce renversement n’est pas une simple inversion : il engage à la fois le corps, l’écriture et l’espace pour rechercher les envers possibles et retourner les attentes. Il se démultiplie, module ses procédés, combine mouvement, voix, lumière, musique et image vidéo, comme autant d’interfaces pour mieux défaire les évidences. Car la figure de la nymphe ne se réduit pas à celle d’une féminité rêvée. Eclectique, changeante, parfois cruelle, souvent à contretemps, elle conjugue passé et présent, mouvement et immobilité, corps et âme. 

Elle incarne le mouvement émouvant.

Par ses états subtils, antagonistes et déroutants, elle interroge les espaces et les frontières - entre intérieur et extérieur, corps et nature, humain et non-humain, réel et imaginaire. Elle met en jeu ce qui s'anime à la bordure des corps.

Le langage corporel explore ici le « presque rien », l’infra-geste, misant sur la présence, la nuance et la porosité.

Orla convoque un imaginaire poétique à la fois contemporain, renaissant et antique pour poser un choix de corporéité et une conception de l’espace comme projet alternatif de relation au monde.

 

Générique :

Chorégraphie et interprétation : Isabelle DUFAU

Lectures et interprétation :           Diletta Mansella, Maria Adelaide da Silva                                                                           Cristóvão, João Costa Lourenço

Instrumentistes :                            Guadalupe Dozo (flûte traversière),

                                                            João Costa Lourenço (piano)
Mise en lumières :                          Clermont PITHAN
Costumes, mise en espace et montage sonore : Isabelle DUFAU

Images vidéo projetées :               Clermont Pithan et Isabelle DUFAU                          

Durée : 55 mn

Plus

DOSSIER ARTISTIQUE