Rythme du Corps

Je propose des formations autour de la notion de Rythme du Corps, emblématique de la danse de Françoise Dupuy, et héritée de la pensée d’Emile Jaques-Dalcroze. Elles permettent d’explorer des fondamentaux tels que : force, temps et espace, qui gèrent le corps en mouvement et en fondent le rythme. Elles s’appuient essentiellement sur des acquisitions personnelles dont les objectifs peuvent être aussi bien pédagogiques que chorégraphiques ou dramaturgiques. Le travail technique autour des principes de durée, d’amplitude du mouvement, de dynamique, de nuance, de phrasé, de tension/détente met également en jeu l’improvisation, la composition, l’observation et les temps d’échange.

 

 

« C’est par leur implication corporelle, quelle que soit l’époque, que danseurs, acteurs, mimes, acrobates, clowns, récitants, musiciens… font vivre l’espace qui leur est accordé. Corps sensibles et savants, capables de faire jaillir et projeter l’émotion, la réflexion, la pensée, le rêve, l’extase peut-être… Le corps est implacablement régi par le rythme. Il est rythme, c’est-à-dire tout à la fois temps et espace. Dès le début du XXe siècle, des artistes prestigieux en ont fait une des priorités de leur recherche. Ce sont leurs expériences qui ont fertilisé le terreau sur lequel s’est construit l’art moderne. À l’orée du XXIe siècle, redonner au rythme du corps toute sa place dans les enseignements du spectacle vivant n’est pas un retour à des sources conformistes mais une nouvelle dynamique pour une prise de position humaniste face à la suprématie de la production. »

Françoise Dupuy

La pratique du Rythme du Corps s'adresse aux danseurs, mais aussi aux musiciens, circassiens et comédiens ayant une pratique corporelle et désirant interroger ou approfondir la relation du corps et du mouvement à la musique. Elle apporte des outils à ceux et celles qui s’intéressent à la question du rythme dans la pédagogie ou la création artistique, les deux étant bien sur liés.

 

Une formation peut s'envisager sur différentes durées, selon les besoins : une journée pour découvrir, un week-end ou plusieurs journées pour entrer plus profondément dans le travail et pouvoir aborder l'utilisation des tambours à main, prendre le temps d'échanger, de visionner des documents.